Sélectionnez une thematique :

Vous êtes ici : accueil > Focus Laboratoire > L'I.E.M.N. : l'Institut d’Electronique, de Micro-électronique et de Nanotechnologies

L'I.E.M.N. : l'Institut d’Electronique, de Micro-électronique et de Nanotechnologies

Créé en 1992 sur le Campus de l’Université de Lille 1, l’IEMN est une unité de recherche mixte entre l’université et le CNRS. Trois sites abritent ses activités, l’Université de Valenciennes Hainaut Cambrésis, l’ISEN et l’Université de Lille 1. Les champs d’activités de l’IEMN sont : la physique des nanostructures, les micro et nanosystèmes, la micro et l’optoélectronique, l’acoustique, les systèmes de communication et les applications des micro-ondes. Son objectif est de regrouper dans une structure unique l'essentiel de la recherche du Nord-Pas de Calais dans ces différents domaines et d'en faire ainsi un Institut de taille européenne. Grâce à ses équipements de pointe, l'Institut offre aujourd'hui tous les moyens requis pour permettre à ses permanents et doctorants de mener une recherche de haut niveau. Appartenant au réseau des 33 instituts labellisés « Carnot », l’IEMN est fortement engagé dans la recherche partenariale au profit du monde socio-économique.



Des arguments pour attirer les jeunes talents

A l’IEMN, l’évolution de l’Université vers la création de "richesses" est une réalité bien ancrée dans la culture. Parce que "aujourd’hui, il ne suffit plus de proposer des diplômes", Patrick Kennis, responsable des relations industrielles, insiste sur la nécessité de créer les conditions d’insertion professionnelle des diplômés, y compris pour ceux de niveaux de qualification très élevés. Si cette question de l’insertion des docteurs formés à l’IEMN ne se pose pas, tant dans le cadre national qu’international, elle reste en revanche entière à l’échelon régional. Néanmoins pour un laboratoire comme l’IEMN, engagé au plus haut niveau dans la compétition internationale de la recherche, la question cruciale réside en sa capacité d’attirer les jeunes talents, véritables forces vives des laboratoires de recherche. L’IEMN ne manque pas d’arguments pour répondre à ce défi ; de multiples coopérations sont en effet engagées avec les entreprises pour la recherche et ce, en parfaite adéquation avec la vocation de l’Institut et en totale cohérence avec son ambition d’excellence.



Partenaire des multinationales ...et des PME régionales

Aux côtés de grands groupes inter- nationaux, tels que EADS, Thalès ou encore STMicroelectronic, l’IEMN participe à des consortiums ou instaure des partenariats sur des sujets éminemment stratégiques. L'espace, la défense, l'électronique, mais aussi les secteurs de la santé et de la grande distribution, appartiennent à des domaines où les recherches en nouvelles technologies sont permanentes et cruciales pour les entreprises. Ces activités partenariales s’effectuent souvent dans le cadre de projets européens, ou d’appels à projet de l’Agence Nationale de la Recherche (ANR). L’IEMN participe également à des actions concertées susceptibles d'associer des PME, dans le cadre des pôles de compétitivité régionaux tels que PICOM, ITRANS, MAUD ou encore Up-Tex.



Initier l'éclosion de start-up

Pour l’IEMN, labellisé Institut Carnot, la recherche partenariale avec les PME fait partie intégrante de ses missions. Cependant, même si les choses évoluent, de nombreux facteurs freinent encore ce type de partenariat. Aujourd’hui, ses relations avec les PME/PMI se caractérisent essentiellement par le transfert de technologies, le développement de prototypes ou de prestations. Elles s’inscrivent dans le cadre de relations à caractère commercial sans que cela n’induise, de façon significative, de nouvelles activités de recherche, plus en rapport avec la vocation de l’IEMN. En ce sens, la création d’entreprises innovantes, issues de ses laboratoires, offre à l’IEMN une alternative intéressante pour développer les activités de recherche avec des PME régionales. L’IEMN favorise ainsi l’esprit entrepreneurial au sein de sa structure ; "cela germe sur un terrain propice", nous confirme Patrick Kennis, affirmant ainsi la curiosité croissante des acteurs de la recherche pour l’entreprise. Elle apporte des aides concrètes et pragmatiques aux start-up issues d'équipes de recherche, par exemple en favorisant des mises en relation avec des partenaires industriels ou institutionnels et ce, en étroite collaboration avec les structures d'accompagnement régionales, telles que le MITI. Tout en respectant les règles de la concurrence, l’IEMN accorde également "à ces jeunes pousses" l’accès à ses moyens lourds, tant technologiques, qu’expérimentaux.



Des relations sur la durée

Depuis 2004, ce sont 6 start-up qui ont vu le jour (comme MC2, GIGACOM, DELFMEMS), chacune portant des projets ambitieux à l’échelle internationale. Facilité, il est vrai, par une proximité culturelle, l'IEMN s'efforce d'entretenir des relations étroites avec ces sociétés en les associant, par exemple, lors de réponses à appels à projet. En favorisant des bourses CIFRE, l'IEMN permet également à ses sociétés, sans surcharges salariales excessives, de maintenir un lien avec le monde de la recherche, sources d’innovation.



Pour info
  • eCommerce Stars 2009

    Idées-3com remporte les eCommerce Stars 2009 : ce prix valorise les plus belles réalisations et innovations web marchandes des PME-PMI du Nord-Pas-de-Calais et de l'Euro-région. Le jury a apprécié la mise en scène des produits de la société Plage grâce aux applications d'Idées-3com. Ce concours organisé par la CCI Grand Lille a récompensé l'originalité du site de Plage SA, enrichi notamment d'un configurateur 3D de type Home planner et d'un showroom interactif développés par Idées-3com. L'internaute créé son propre chez-soi, le personnalise avec les produits de décoration Plage SA et peut acheter en ligne : il s'approprie les produits.
    www.id3com.com

  • La Poste choisit Formaeva

    Formaeva est la solution en ligne d'évaluation des formations développée par la société VULPUS, créée en 2005 après avoir été accompagnée par le MITI. Formaeva travaillait déjà avec le Groupe La Poste sur les évaluations des formations de ses cadres supérieurs. Formaeva vient de remporter un nouvel appel d'offre lancé par la direction de la communication du groupe pour traiter leurs évaluations de formation à chaud et à froid.
    www.formaeva.com

  • DELFMEMS intègre MENALOGIC

    La société Delfmems, conceptrice d’un interrupteur pour les radiofréquences, devient membre associé du pôle de compétitivité mondial MINALOGIC. Ce pôle anime et structure dans la région Grenoble-Isère, un espace majeur d'innovation et de compétences spécialisées dans la création, la mise au point et la production de produits et services autour des solutions miniaturisées intelligentes pour l'industrie. Il repose sur le mariage inédit des micro et nanotechnologies et de l'intelligence logicielle embarquée.
    www.delfmems.com